La saison de l’automne est synonyme de mouvement, de vent et de laisser aller. C’est parfois un défi pour certaines personnes de rester concentrées et apaisées. Je vous donne aujourd’hui quelques trucs que j’applique moi-même dans mon quotidien pour m’aider à vivre cette saison d’une façon ancrée et saine.

VATA & L’AUTOMNE

Traditionnellement, dans la médecine ancienne qu’est l’ayurvéda, l’automne est relié avec le dosha Vata. Les deux ont des caractéristiques de froid, mouvement et de sécheresse. Les personnes ayant une prédominance de Vata sont propices aux déséquilibres particulièrement l’automne si le mode de vie n’est pas adapté correctement. Vata joue au niveau du gros intestin et du système nerveux. Je vous invite à lire sur le sujet des doshas en ayurvéda pour mieux reconnaître quels sont les vôtres et même de consulter un thérapeute. Cette médecine est fascinante et hautement complète sur tous les plans (physique, mental, émotionnel et spirituel).

Vata en déséquilibre

  • Stress, anxiété, peur
  • Tremblements
  • Froid
  • Éparpillement des pensées et actions
  • Sécheresse de la peau
  • Constipation, ballonnement, flatulences
  • Fatigue

Si vous vous reconnaissez dans ces énumérations, voici quelques trucs qui équilibrent vata.

1- Ralentir & méditer

Comme Vata bouge rapidement, son mental en fait tout autant. L’importance de ralentir et de respirer consciemment est primordial pour garder l’équilibre et rester dans le moment présent. La méditation assise est idéal, de la musique douce et même une marche en forêt. Le yin yoga et le hatha yoga sont les plus adaptés pour Vata. Ralentir veut aussi dire se permettre des moments où l’on ne fait « rien », ces moments rechargent grandement.

2- Manger chaud, gras et épicé

On veut réchauffer le corps oui en mangeant des repas chauds et réconfortants, mais aussi introduire des épices qui vont équilibrer vata comme le gingembre, la cannelle, le cumin et la cardamome. Des repas consistants, mangés lentement, aideront une bonne digestion pour vata. Une plante adaptogène puissante à boire en tisane est l’ashwagandha, elle joue un rôle important sur le système nerveux entre autres. Les laits d’or sont aussi les bienvenus l’automne! Le café est à éviter.

3- Huiler la peau

La peau est un organe qui absorbe tout, il est donc logique que nous voulons mettre uniquement des choses que nous pouvons manger. Huiler la peau est un concept entier en ayurvéda. Pour les vata, on mise sur l’huile de sésame crue. Le massage avec l’huile augmente la production d’anticorps, accélère la régénération des cellules et l’élimination des déchets et des toxines.

4- Écrire

Afin d’apaiser le mental et de créer de l’ordre dans celui-ci, écrire nos pensées est libérateur. Le soir comme le matin, c’est un geste que l’on ajoute à notre routine qui nous aide ensuite à miser sur l’essentiel et nos buts.

5- Routine de sommeil

Le sommeil est si important, pour tout le monde évidemment. Particulièrement l’automne, le corps a besoin de repos. Établir une routine le soir peut nous aider à se déposer dans un sommeil réparateur. La diffusion d’huiles essentielles calmantes comme l’orange, la lavande et la rose.

Pour un automne tout doux.

Namasté

  • Andréanne
Partagez l’article avec vos amisShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest

Nous recommandons

Consulter tous les articles

Inspiré de la saison Vata qu’est l’automne, cet atelier mélange ayurvéda & yoga durant un doux dimanche soir chez Namazé. S’offrir tout simplement un moment où ralentir est l’intention première. L’ayurveda est une médecine traditionnelle qui se lie parfaitement avec la science du Yoga. Discussion sur le dosha vata accompagné d’une tisane ayurvédique Séance de […]

Partagez l’article avec vos amisShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Lire l’article